Mon Ti' Boutèy cave

Comment conserver son vin à la Réunion?

Comment conserver son vin à la Réunion?

comment conserver son à la Réunion

Nous savons tous que le vin ne supporte ni la lumière, ni les variations de température ou même les vibrations. Mais quand on vit sur une île paradisiaque (aka La Réunion) où les températures avoisinent les 40°C en été, comment conserver son vin? Voici quelques clés qui vous aideront à faire le bon choix.

La cave de vieillissement

A ne pas confondre avec la cave de service. Comme son nom l’indique, cet appareil ne sert qu’à entreposer le vin pour une courte durée en attendant son service. N’y laissez pas votre vin plus d’un mois, vous risqueriez d’avoir de mauvaises surprises.

Une cave de vieillissement agit sur plusieurs points:

  1. La température est régulée à l’intérieur et reste constante quelles que soient les variations extérieures. Je vous conseille de garder tous les vins (blancs, rosés, rouges…) à 12°C. C’est la température idéale pour conserver vos précieuses bouteilles.
  2. Les portes de ces caves sont pleines. Aucune lumière ne pénètre à l’intérieur, l’obscurité est garantie.
  3. L’hygrométrie – quantité de vapeur d’eau contenue dans l’air – est contrôlée. Les experts recommandent de garder entre 70 et 90% d’humidité pour garantir l’élasticité du bouchon. En dessous de 70%, le bouchon devient sec et se rétracte. L’air entre alors dans la bouteille de façon excessive et le vin s’oxyde. Au-delà de 90%, la moisissure menace vos bébés. Vous avez sûrement déjà vécu cette expérience : un bouchon friable à l’ouverture de la bouteille. Ce n’est jamais bon signe !
  4. Leur système de ventilation est étudié pour brasser et renouveler l’air intérieur. En conséquence, le vin respire et vieillit en douceur.

Pour résumer, c’est une solution idéale pour garder vos bébés à l’abri quelques années. En revanche, ce système requiert un sérieux investissement. De plus, ces caves sont rares sur l’île de la Réunion…

Une salle dédiée

En second lieu, vous pouvez choisir de créer votre cave dans une chambre ou le garage de votre maison. C’est à vos risques et périls! Idéalement, cet espace doit être bien isolé (lumière, chaleur et bruit) et équipé d’un climatiseur qui gère l’hygrométrie. Au vu des niveaux d’humidité à la Réunion, il est dangereux de stocker son vin sans un minimum de contrôle.

Toutefois, il faut avoir les reins solides pour faire installer ce type d’appareil chez soi. En effet, cet appareil représente un sacré investissement (minimum 5000€ en métropole) et la facture d’électricité vous fera tourner de l’œil.

Et si vous n’avez pas les moyens?

Enfin et en dernier recours, vous pouvez vous rabattre sur une cave de service mais je vous conseille fortement de ne pas y stocker vos bouteilles plus d’un mois. Attention aux mauvaises surprises à la dégustation !

Vous avec fait le plein de bouteilles Mon Ti’ Boutèy et souhaitez les garder un peu? Vous l’aurez compris: conserver le vin requiert un minimum d’investissement. A ne réserver alors qu’aux très beaux flacons (domaines de renommée, grands crus classés ou assimilés, souvenirs de voyage). En attendant, pour des stockages de courte durée, privilégiez une pièce très éloignée de la cuisine à l’abri du bruit et de la lumière.

Mon Ti' Boutèy cave