Photo vignes beaujolais

Les crus du Beaujolais

Avec 23 000 hectares, le Beaujolais possède presque la moitié de la superficie viticole de l’ensemble de la Bourgogne. Chez Mon Ti’ Boutèy, on adore les crus du Beaujolais et on vous en parle.

L’histoire des crus du Beaujolais

Le pays tire son nom de Beaujeu, siège d’une seigneurie dont le chef-lieu est transféré à Villefranche-sur-Saône dès 1532. S’étendant sur une cinquantaine de kilomètres, du sud de Mâcon aux portes de Lyon, le Beaujolais est un vignoble original implanté entre 180 et 550 mètres d’altitude sur des versants exposés au soleil levant.

Ensuite, la zone géographique étant diversifiée, les vins le sont aussi. Plutôt puissants et colorés au nord, sur de sols acides, les vins sont généralement plus fruités et légers au sud de la zone où les sols sont plus calcaires.

Le vignoble compte ainsi 12 AOP dont 10 crus que sont :

carte crus beaujolais

  • Beaujolais
  • Beaujolais villages
  • Brouilly
  • Chénas
  • Chiroubles
  • Côte de Brouilly
  • Fleurie
  • Juliénas
  • Morgon
  • Moulin-à-Vent
  • Régnié
  • Saint-Amour

Certaines de ces appellations sont d’ores et déjà disponibles sur notre cave en ligne.

Le cépage

Le cépage Gamay Noir s’épanouit pleinement sur le Beaujolais où il règne en maître. Il offre ainsi une extraordinaire palette de vins, des plus fins et aromatiques, Beaujolais et Beaujolais Villages, aux plus riches et complexes, les dix crus du Beaujolais possédant chacun un caractère spécifique. Bourguignon d’origine, ce cépage existe depuis le 14ème siècle. Il n’y est aujourd’hui plus présent mais les sols siliceux et granitiques de la région lui conviennent parfaitement et il y donne le meilleur de lui-même.

Un vin nouveau

De plus, parmi les appellations Beaujolais et Beaujolais Villages se trouve une star : le Beaujolais Nouveau. Le monde entier attend avec impatience le troisième jeudi de Novembre pour partager un moment de convivialité. A la Réunion, cette tradition est maintenue chez les cavistes qui mettent les petits plats dans les grands pour cet évènement.

La vinification en blanc et rosé

Enfin et comme on dit à Bordeaux, la production de vins blancs et rosés est plus « confidentielle » dans cette région. Il faut comprendre par là que c’est plus rare. Certains vignerons en Beaujolais et Beaujolais Villages (à l’instar du domaine du Penlois) produisent du blanc issu de Chardonnay, du rosé à partir du Gamay Noir et même des Crémants. Pas de doute, ce vignoble nous réserve encore des surprises !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *